Historique

Photo: ouverture de la première friperie Renaissance, au 7250, boulevard Saint-Laurent à Montréal, le 17 juin 1995.

L’histoire de Renaissance

 

2016

 

  • Renaissance ouvre sa huitième librairie-centre de don au 5872 de la rue Bélanger, dans l’arrondissement de Saint-Léonard.
  • Renaissance inaugure son onzième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Montréal-Nord, sur le boulevard Henri-Bourassa Est.
  • La Ville de Longueuil accueille sa première librairie-centre de don Renaissance située au 2590 du chemin de Chambly.
  • Le centre de distribution et le centre de liquidation Renaissance déménagent. La nouvelle adresse de ces deux établissements est le 5900 de la rue Ferrier, dans l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.

 

 

2015

 

  • Un quatrième point de collecte Renaissance pour la Ville de Laval voit le jour. Le nouveau centre de don est situé au 1263 du boulevard Jolibourg, local 111.
  • La librairie Renaissance du 1310, avenue du Mont-Royal Est s’agrandit pour faire place à une toute nouvelle section de disques vinyles.
  • Renaissance ouvre sa sixième librairie-centre de don au 106, boulevard Don-Quichotte, à L’Île-Perrot.
  • Un centre de don Renaissance a maintenant pignon sur rue au 1083, boulevard Curé-Labelle, local 107, à Blainville.

 

 

2014

 

  • La Fripe-Prix de la rue de l’Église à Ville Saint-Laurent subit d’importantes rénovations grâce en partie à une subvention attribuée par Recyc-Québec pour bonifier le volume de réemploi. L’installation d’un monte-charge a permis de déménager les opérations de tri au sous-sol et d’aménager un centre de don plus agréable à fréquenter que le quai de chargement où les citoyens devaient autrefois déposer leurs dons. Une partie de l’espace dégagé a servi à agrandir la surface de vente de la Fripe-Prix qui est passée de 7 800 à 8 900 pieds carrés.
  • Reconnaissance de niveau 2 Mise en œuvre du programme Ici on recycle! de Recyc-Québec. Cette reconnaissance, valide pour une période de deux ans, salue les efforts déployés par Renaissance pour accroître le réemploi et pour sensibiliser ses équipes à une saine gestion des matières résiduelles.
  • La Fripe-Prix située sur la rue Saint-Jacques devient le plus grand des magasins de Renaissance alors que sa superficie de vente passe de 7 000 à 14 600 pieds carrés.
  • Le centre de don de l’avenue Somerled dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce ouvre ses portes.
  • Renaissance arrive à Sainte-Julie! Un centre de don est maintenant ouvert au 1615, chemin du Fer-à-Cheval.
  • Renaissance innove et développe un nouveau concept de boutique spécialisée, incluant un centre de don, sur l’avenue Victoria dans la ville de Saint-Lambert.
  • Le centre de don de la rue Lajeunesse, dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, ouvre ses portes.

 

 

2013

 

  • La librairie-centre de don du boulevard des Sources dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro ouvre ses portes.
  • Beyoncé prête sa voix pour faire du bien. L’artiste de renommée internationale s’est associée à Goodwill (dont Renaissance est membre) pour sensibiliser la population au pouvoir de la réinsertion par le travail. À cette occasion, une grande collecte de dons a été tenue au Centre Bell. Pour chaque don apporté, les admirateurs de l’artiste couraient la chance de remporter des billets pour la voir en concert à Montréal.

 

 

2012

 

  • Renaissance innove et lance un nouveau concept de librairie-centre de don dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, sur l’avenue du Mont-Royal Est.
  • Deux autres librairies-centres de don ouvrent leurs portes au cours de l’année, l’une sur le boulevard de Pierrefonds, dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, l’autre sur l’avenue Beaumont, à Ville Mont-Royal.
  • Le centre de don de la rue Fleury Est dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville ouvre ses portes.
  • Recyc-Québec accorde 165 464 $ à Renaissance dans le cadre du programme d’aide financière Économie sociale et mobilisation des collectivités, pour l’acquisition d’une nouvelle presse à ballots de plus grande capacité et d’un camion doté d’une remorque de trente-six pieds.
  • Renaissance rénove l’édifice du siège social, situé sur le boulevard Saint-Laurent, et crée la « Maison Renaissance » qui accueille des organisations communautaires ou issues de l’économie sociale.
  • Renaissance est lauréate d’un prix Desjardins Entrepreneurs, dans la catégorie « développement durable », prix attribué à une entreprise qui démontre une gestion performante, une saine gouvernance et une prise en charge de sa responsabilité sociale en matière d’environnement ainsi qu’au sein de son milieu.
  • Pierre Legault, fondateur et directeur général de Renaissance, fait son entrée à l’académie des Grands Montréalais, hommage rendu par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, dans la catégorie « sociale », pour sa contribution à la lutte contre l’exclusion et au développement durable. Il reçoit également des mains du député de Laurier-Dorion, M. Gerry Sklavounos, la médaille de l’Assemblée nationale pour son apport à la collectivité, pour sa lutte contre la pauvreté et pour la protection de l’environnement.
  • Les entreprises d’insertion sont lauréates du Prix de l’économie sociale de Montréal. Le prix a été remis aux entreprises d’insertion, dont Renaissance fait partie, lors de la soirée du 15e anniversaire du Comité d’économie sociale de l’île de Montréal (CÉSIM) et vient souligner la contribution marquante de celles-ci au mouvement de l’économie sociale au cours des quinze dernières années.

 

 

2011

 

  • Renaissance ouvre son centre de liquidation, attenant au centre de distribution : les marchandises y sont vendues au poids.
  • Renaissance est lauréate d’un prix Phénix de l’environnement dans la catégorie « organisation à but non lucratif, gestion des matières résiduelles ».
  • Renaissance ouvre un centre de don dans l’arrondissement d’Outremont, situé sur l’avenue Bernard.

 

 

2010

 

  • Renaissance déménage son centre de distribution dans un local de 27 500 pieds carrés du chemin de la Côte-de-Liesse.
  • Renaissance inaugure son dixième magasin Fripe-Prix, à Laval, sur le boulevard des Laurentides.
  • Renaissance inaugure deux nouveaux centres de don, l’un sur le boulevard Jacques-Bizard dans l’arrondissement de L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève et l’autre à Laval, sur le boulevard des Laurentides.
  • Renaissance met en service sa roulotte, un centre de don mobile qui fonctionne principalement à l’énergie solaire.

 

 

2009

 

  • Renaissance ouvre trois nouveaux centres de don, l’un sur le chemin du Bord-du-Lac à Dorval, un autre sur le boulevard Newman dans l’arrondissement de LaSalle et un troisième sur la rue Sherbrooke Est dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.
  • Renaissance organise son premier Défi Renaissance, une collecte publique de vêtements et d’autres biens domestiques, qui prend la forme d’une compétition amicale entre des municipalités et des arrondissements du Grand Montréal.

 

 

2008

 

  • Renaissance change d’image et innove en lançant le concept de « centre de don permanent » où des préposés accueillent les donateurs.
  • Renaissance inaugure ce nouveau concept en ouvrant le centre de don Île-des-Sœurs, sur le chemin du Golf. Il connaît un succès important avec un rendement se situant entre 400 et 450 donateurs par semaine.
  • Renaissance ouvre trois nouveaux centres de don, à Saint-Lambert, à Beaconsfield et à Laval, respectivement sur l’avenue Victoria, le boulevard Saint-Charles et le boulevard de la Concorde Est.

 

 

2007

 

  • Renaissance inaugure son neuvième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, à la Plaza.

 

 

2005

 

  • Renaissance inaugure son huitième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, sur le boulevard Pie-IX.

 

 

2004

 

  • Renaissance inaugure son septième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, sur la rue Saint-Jacques.
  • À l’aide d’un prêt de la Caisse d’économie solidaire, Renaissance achète l’édifice où est situé son siège social, que l’organisation louait depuis dix ans.

 

 

2002

 

  • Renaissance est officiellement accréditée par Emploi-Québec et reconnue comme entreprise d’insertion.

 

 

2001

 

  • Renaissance inaugure son sixième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Verdun, sur la rue Wellington.

 

 

2000

 

  • Renaissance amorce les opérations du centre de tri (distribution), dans l’arrondissement Saint-Laurent, sur le chemin de la Côte-de-Liesse.

 

 

1999

 

  • Renaissance inaugure son cinquième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, sur la rue Saint-Hubert.

 

 

1998

 

  • Renaissance inaugure son quatrième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Saint-Laurent, sur le boulevard Décarie.

 

 

1997

 

  • Renaissance inaugure son troisième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, sur la rue Masson.

 

 

1996

 

  • Renaissance inaugure son deuxième magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste.
  • Obtention du premier financement d’Emploi-Québec pour les activités d’insertion.

 

 

1995

 

  • Renaissance inaugure son premier magasin Fripe-Prix, dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. Il est situé au sein de l’édifice du siège social, au 7250, boulevard Saint-Laurent.
  • Renaissance devient membre du réseau Goodwill Industries International et du Collectif des entreprises d’insertion du Québec.

 

 

1994

  • Naissance de Renaissance en juin. S’inspirant à l’origine des entreprises d’insertion européennes et américaines, les dirigeants de la banque alimentaire Moisson Montréal ont su développer un modèle québécois unique et indépendant.