Réduction

Le déchet qui pollue le moins est celui qu’on ne produit pas (Source Recyc-Québec). Selon des études, on porte souvent les mêmes vêtements. Environ 80 % de ceux-ci dorment dans notre garde-robe. Bien la connaître est un moyen de limiter les dépenses inutiles et pour cela, il existe de nombreuses solutions pour la réorganiser. Découvrez ici quelques trucs et astuces pour consommer mieux et de façon plus responsable.

Garde-robe en 40 pièces

Lire plus

Garde-robe en 40 pièces

Garde-robe en 40 pièces ou moins

Réorganiser sa garde-robe permet de savoir exactement ce qu’on a à portée de main et de se simplifier la vie.

Les étapes à suivre :

  • Dresser un inventaire de ce que l’on a déjà, en sortant tous ses vêtements de la garde-robe
  • S’assurer que l’on connaît sa morphologie, notre taille, …et ses goûts
  • Analyser ses besoins vestimentaires selon son environnement (travail, pays, climat, préférences personnelles…) et en faire une liste
  • Trier, ranger et donner ce que l’on ne porte plus
  • Créer sa garde-robe pratique et minimaliste

Règle du 80 / 20

Lire plus

Règle du 80 / 20

Règle du 80 / 20

Savoir équilibrer le style de ses vêtements, 80 % de basique (ou de classique) et 20 % de flyé/coloré pour insuffler son style!

Comment faire ?

  • Trier, garder, donner ou recycler
  • Conserver des habits qui sont facilement interchangeables
  • Garder des pièces spéciales pour pimenter ses tenues
  • Préparer et coordonner des tenues à l’avance

Pourquoi procéder ainsi ?

  • Gagner du temps lors du choix des vêtements
  • Avoir une garde-robe optimisée et efficace
  • Jouer avec quelques pièces flyées/colorées

Organisation de l’espace de rangement

Lire plus

Organisation de l’espace de rangement

Organisation de l’espace de rangement

Pour qu’une garde-robe soit efficacement rangée, on peut l’organiser selon plusieurs techniques en fonction de la configuration de son espace.

Optimiser l’espace pour aménager votre garde-robe du mieux possible et la rendre accessible :

  • Classer les vêtements par catégorie pour trouver facilement le morceau souhaité
  • Organiser les vêtements par style ou par couleur
  • Utiliser des séparateurs pour les petits accessoires (petites boites, paniers…)
Garde-robe en 40 pièces

Garde-robe en 40 pièces ou moins

Réorganiser sa garde-robe permet de savoir exactement ce qu’on a à portée de main et de se simplifier la vie.

Les étapes à suivre :

  • Dresser un inventaire de ce que l’on a déjà, en sortant tous ses vêtements de la garde-robe
  • S’assurer que l’on connaît sa morphologie, notre taille, …et ses goûts
  • Analyser ses besoins vestimentaires selon son environnement (travail, pays, climat, préférences personnelles…) et en faire une liste
  • Trier, ranger et donner ce que l’on ne porte plus
  • Créer sa garde-robe pratique et minimaliste
Règle du 80 / 20

Règle du 80 / 20

Savoir équilibrer le style de ses vêtements, 80 % de basique (ou de classique) et 20 % de flyé/coloré pour insuffler son style!

Comment faire ?

  • Trier, garder, donner ou recycler
  • Conserver des habits qui sont facilement interchangeables
  • Garder des pièces spéciales pour pimenter ses tenues
  • Préparer et coordonner des tenues à l’avance

Pourquoi procéder ainsi ?

  • Gagner du temps lors du choix des vêtements
  • Avoir une garde-robe optimisée et efficace
  • Jouer avec quelques pièces flyées/colorées
Organisation de l’espace de rangement

Organisation de l’espace de rangement

Pour qu’une garde-robe soit efficacement rangée, on peut l’organiser selon plusieurs techniques en fonction de la configuration de son espace.

Optimiser l’espace pour aménager votre garde-robe du mieux possible et la rendre accessible :

  • Classer les vêtements par catégorie pour trouver facilement le morceau souhaité
  • Organiser les vêtements par style ou par couleur
  • Utiliser des séparateurs pour les petits accessoires (petites boites, paniers…)

Comment prolonger l’utilisation de ses vêtements ?

Chaque saison, notre premier réflexe pour mettre à jour sa garde-robe est d’acheter de nouveaux vêtements. Mais il existe différents moyens de pouvoir prolonger l’utilisation de ses habits. Après un premier tri, on peut faire le choix d’entretenir, de transformer ou de donner ce dont on ne se sert plus. Un gros avantage pour limiter les dépenses et conserver une garde-robe fonctionnelle.

Lire plus

Entretien

Lire plus

Entretien

Entretien

Prolonger l’utilisation de ses vêtements passe tout d’abord par un bon entretien. Les étiquettes et la matière du tissu sont à prendre en considération.

Plusieurs astuces sont possibles pour multiplier les chances de conserver un vêtement plus longtemps.

entretien1
entretien2
entretien3
entretien4
entretien5
entretien6

Réparation / Transformation

Lire plus

Réparation / Transformation

Réparation /
Transformation

Favoriser la réparation des vêtements permet de les porter sur une plus longue période et de réduire son empreinte écologie. Avant de se débarrasser des vêtements usagés, on peut trouver un moyen autour de nous pour les réparer ou les transformer. L’impact en sera des plus positifs :

  • Diminuer la quantité de déchets des sites d’enfouissement
  • Permettre à quelqu’un d’autre de se procurer des vêtements à bas prix
  • Réduire les impacts environnementaux négatifs de la production de nouveaux vêtements

À défaut de savoir coudre, on demande à quelqu’un de son entourage de le faire pour soi. On peut aussi trouver un professionnel qui propose des services de couture (tailleur, nettoyeur…) dans son quartier.

Faire du surcyclage ou « upcycling », c’est à dire créer du nouveau à partir de ce qu’il y a déjà à la maison aide le portefeuille et la planète. Un vêtement qui ne sera plus porté, mais qui a un beau tissu peut être transformé dans un nouveau vêtement, produit ou accessoire. Les ÉcollaborateursMC de Renaissance pourraient vous inspirer.

Donner ou recycler

Lire plus

Donner ou recycler

Donner ou recycler

Il est toujours possible de donner ses vêtements ou de les recycler plutôt que de les jeter définitivement.

Optimiser les chances de donner une seconde vie à ses vêtements est tout à fait réalisable et à proximité de chez soi. Vous contribuez ainsi à la protection de l’environnement.

  • Donner à ses proches ou ses amis s’ils souhaitent les récupérer
  • Amener ses dons dans un centre de dons d’un organisme communautaire
Entretien

Entretien

Prolonger l’utilisation de ses vêtements passe tout d’abord par un bon entretien. Les étiquettes et la matière du tissu sont à prendre en considération.

Plusieurs astuces sont possibles pour multiplier les chances de conserver un vêtement plus longtemps.

entretien1
entretien2
entretien3
entretien4
entretien5
entretien6
Réparation / Transformation

Réparation /
Transformation

Favoriser la réparation des vêtements permet de les porter sur une plus longue période et de réduire son empreinte écologie. Avant de se débarrasser des vêtements usagés, on peut trouver un moyen autour de nous pour les réparer ou les transformer. L’impact en sera des plus positifs :

  • Diminuer la quantité de déchets des sites d’enfouissement
  • Permettre à quelqu’un d’autre de se procurer des vêtements à bas prix
  • Réduire les impacts environnementaux négatifs de la production de nouveaux vêtements

À défaut de savoir coudre, on demande à quelqu’un de son entourage de le faire pour soi. On peut aussi trouver un professionnel qui propose des services de couture (tailleur, nettoyeur…) dans son quartier.

Faire du surcyclage ou « upcycling », c’est à dire créer du nouveau à partir de ce qu’il y a déjà à la maison aide le portefeuille et la planète. Un vêtement qui ne sera plus porté, mais qui a un beau tissu peut être transformé dans un nouveau vêtement, produit ou accessoire. Les ÉcollaborateursMC de Renaissance pourraient vous inspirer.

Donner ou recycler

Donner ou recycler

Il est toujours possible de donner ses vêtements ou de les recycler plutôt que de les jeter définitivement.

Optimiser les chances de donner une seconde vie à ses vêtements est tout à fait réalisable et à proximité de chez soi. Vous contribuez ainsi à la protection de l’environnement.

  • Donner à ses proches ou ses amis s’ils souhaitent les récupérer
  • Amener ses dons dans un centre de dons d’un organisme communautaire

L’achat local et le marché de la seconde main ont pris davantage d’importance dans le style de consommation des citoyens. L’achat de seconde main s’inscrit dans le mouvement d’achat local puisque les vêtements sont issus de la communauté. Consommer local, c’est consommer de façon plus responsable en limitant son l’impact environnemental et en contribuant à la santé économique de sa communauté. Et consommer seconde main, c’est aussi prolonger l’utilisation d’un produit, créer de l’emploi localement et, souvent, contribuer à une juste cause.

Lire plus

Consommer mieux, c’est consommer local

Lire plus

Consommer mieux, c’est consommer local

Consommer mieux, c’est consommer local

Encourager le commerce local contribue positivement aux impacts économiques, environnementaux et sociaux.

Lorsqu’on achète de nouveaux vêtements dans un commerce de proximité, on contribue au développement du marché québécois et on impacte positivement l’économie locale. Les impacts sont économiques, environnementaux et sociaux.

Impacts économiques :

  • Soutien à la résilience de la province
  • Contribution à la croissance économique de la province

Impacts sociaux :

  • Respect des normes de qualité plus élevées au Québec
  • Équité des droits du travail des employés

Impacts environnementaux :

  • Réduction des circuits de transports
  • Utilisation des énergies renouvelables : l’hydroélectricité du Québec
  • Production à petite échelle pour limiter le gaspillage

Opter pour la qualité

Lire plus

Opter pour la qualité

Opter pour la qualité

Avant de passer l’étape d’achat, on prend un court moment d’analyse du produit qui est successible de nous intéresser.

En optant pour la qualité, on peut acheter un vêtement plus cher mais qui durera plus longtemps et cela évite plusieurs achats inutiles.

Principalement, on arrive à reconnaître la qualité d’un vêtement en touchant ou en essayant :

  • Les accessoires (fermeture éclair, bouton…)
  • La couture et les retouches
  • La matière du tissu (coton, polyester, cuir, soie…)

Louer, emprunter, échanger

Lire plus

Louer, emprunter, échanger

Louer, emprunter, échanger

La location de vêtements permet de rafraîchir sa garde-robe et de s’équiper pour une occasion spéciale ou une période courte.

Entre les commerces de proximité, les applications dédiées en ligne ou votre entourage, plusieurs options s’offrent à vous pour la location de vêtements et accessoires. Cette pratique se révèle d’autant plus utile pour les événements comme les mariages, les célébrations, la période de grossesse, les premiers mois d’un enfant…).

Les avantages de la location

  • Économiser
  • Essayer de nouvelles marques/nouveaux styles
  • Varier sa garde-robe

De plus, on peut également opter pour un service d’abonnement qui permet de choisir un nombre d’articles et de les porter pour une période limitée. Par exemple, après un mois, les clients n’ont qu’à renvoyer les vêtements pour être lavés et rechoisir de nouvelles tenues pour le mois prochain.

Favoriser la seconde main

Lire plus

Favoriser la seconde main

Favoriser la seconde main

Favoriser l’achat de seconde main apporte plusieurs avantages.

Les friperies offrent l’opportunité d’acheter des vêtements à des prix plus abordables et souvent sans taxes. Intégrer la seconde main à ses habitudes d’achat, c’est :

  • Faire des trouvailles uniques
  • Acheter des marques à meilleur prix
  • Supporter une bonne cause (dépendamment de la friperie)
  • Prolonger l’utilisation d’un produit
  • Réduire la quantité de déchets des sites d’enfouissement
  • Consommer plus responsable
Consommer mieux, c’est consommer local

Consommer mieux, c’est consommer local

Encourager le commerce local contribue positivement aux impacts économiques, environnementaux et sociaux.

Lorsqu’on achète de nouveaux vêtements dans un commerce de proximité, on contribue au développement du marché québécois et on impacte positivement l’économie locale. Les impacts sont économiques, environnementaux et sociaux.

Impacts économiques :

  • Soutien à la résilience de la province
  • Contribution à la croissance économique de la province

Impacts sociaux :

  • Respect des normes de qualité plus élevées au Québec
  • Équité des droits du travail des employés

Impacts environnementaux :

  • Réduction des circuits de transports
  • Utilisation des énergies renouvelables : l’hydroélectricité du Québec
  • Production à petite échelle pour limiter le gaspillage
Opter pour la qualité

Opter pour la qualité

Avant de passer l’étape d’achat, on prend un court moment d’analyse du produit qui est successible de nous intéresser.

En optant pour la qualité, on peut acheter un vêtement plus cher mais qui durera plus longtemps et cela évite plusieurs achats inutiles.

Principalement, on arrive à reconnaître la qualité d’un vêtement en touchant ou en essayant :

  • Les accessoires (fermeture éclair, bouton…)
  • La couture et les retouches
  • La matière du tissu (coton, polyester, cuir, soie…)
Louer, emprunter, échanger

Louer, emprunter, échanger

La location de vêtements permet de rafraîchir sa garde-robe et de s’équiper pour une occasion spéciale ou une période courte.

Entre les commerces de proximité, les applications dédiées en ligne ou votre entourage, plusieurs options s’offrent à vous pour la location de vêtements et accessoires. Cette pratique se révèle d’autant plus utile pour les événements comme les mariages, les célébrations, la période de grossesse, les premiers mois d’un enfant…).

Les avantages de la location

  • Économiser
  • Essayer de nouvelles marques/nouveaux styles
  • Varier sa garde-robe

De plus, on peut également opter pour un service d’abonnement qui permet de choisir un nombre d’articles et de les porter pour une période limitée. Par exemple, après un mois, les clients n’ont qu’à renvoyer les vêtements pour être lavés et rechoisir de nouvelles tenues pour le mois prochain.

Favoriser la seconde main

Favoriser la seconde main

Favoriser l’achat de seconde main apporte plusieurs avantages.

Les friperies offrent l’opportunité d’acheter des vêtements à des prix plus abordables et souvent sans taxes. Intégrer la seconde main à ses habitudes d’achat, c’est :

  • Faire des trouvailles uniques
  • Acheter des marques à meilleur prix
  • Supporter une bonne cause (dépendamment de la friperie)
  • Prolonger l’utilisation d’un produit
  • Réduire la quantité de déchets des sites d’enfouissement
  • Consommer plus responsable

Faire des choix futés

Lorsqu’on achète de nouveaux morceaux, les astuces précédentes peuvent aider à avoir une garde-robe fonctionnelle et sensée. En se recentrant sur ses coups de cœur et sur son style personnel, il peut y avoir plusieurs avantages tels que :

 1.
Gain en temps et baisse de stress.
 2.
Amour renouvelé pour sa garde-robe.
 3.
Reconnexion avec son propre style.
 4.
Détachement des tendances.

Quiz

Comment construire une garde-robe ?

Découvrez nos

logo reduction

Le terme ÉcollaborateurMC désigne toute personne engagée et inspirante qui adhère à des valeurs sociale et environnementale, et qui décide de collaborer avec nous au travers d’un vecteur puissant : le partage. Apprenez-en davantage sur nos Écollaborateurs!

Card image cap

« De nombreux préjugés circulent autour des articles de seconde main, mais peu de gens réalisent la beauté et l’histoire que chaque objet porte en lui. J’aime les choses plus anciennes que les gens ont utilisées et chéries. Elles ont une personnalité, un caractère et une âme. De plus, acheter des vêtements/objets d’occasion en friperie permet de mieux utiliser nos ressources. »

@cezaraxo
Card image cap

« Parfois jusqu’au fil, Marcelyne recycle tout! Il faut avouer qu’en plus de ne consommer que du seconde main, c’est aussi chiner beaucoup beaucoup beaucoup de vintage, un de mes passe-temps préférés. (Sur la photo) Ensemble fabriqué à partir d’anciens draps chinés chez Renaissance Québec. »

@marcelyne_sewing
Card image cap

La meilleure saison pour les balades en nature et les tenues réconfortantes,
Mon pull en sherpa trouvé au Renaissance est parfait tout le mixte des deux, il me suit partout 🤍

@maariiee_rougedelatete