Ruée vers les friperies (article Le Devoir)

« La majorité des 16 friperies et des 3 librairies Renaissance ont été particulièrement achalandées toute la journée, avec des files d’attente pouvant aller jusqu’à 40 personnes, selon la directrice des communications, Marie-Claude Masson. « On a dû limiter la durée des visites pour que tous les gens qui ont besoin de s’habiller puissent s’habiller », a-t-elle souligné, ajoutant que l’organisme a aussi reçu lundi un très grand nombre de dons, qui avaient eux aussi été mis sur pause. »

Lisez l’article complet sur le site internet du Devoir.